Mélanie Joly termine tout juste devant Richard Bergeron

Add your thoughts here… (optional)

Journal Métro

Mélanie Joly, qui s’est lancée dans la course à la mairie sans équipe ni programme a finalement convaincu plus d’un électeur sur quatre de voter pour elle dimanche. La chef du parti Vrai Changement pour Montréal a terminé au deuxième rang du scrutin avec 26,50% des suffrages, 0,5% devant Richard Bergeron.

Mme Joly ne siégera toutefois pas au conseil de ville puisque sa colistière, Marie-Claude Johnson, a mordu la poussière aux dépens de Peter McQueen de Projet Montréal, dans le District électoral de Notre-Dame-de-Grâce. «Je m’engage à me présenter au premier poste de conseiller de ville qui sera disponible», a-t-elle lancé, devant la centaine de partisans réunis au Théâtre Plaza qui ont scandé son nom à son arrivée sur scène. Nous serons présents et nous veillerons au grain pour les quatre prochaines années.»

Après avoir remercié les Montréalais de lui avoir fait confiance, Mme Joly a tendu une perche…

View original post 760 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :