Cliniques privées, frais accessoires et accessibilité: Réglez ça, M. Barrette!

Le blogue de Joanne Marcotte

Avec des taux de croissance des dépenses en santé et services sociaux de 1,4%, 1,9% et 2,9% pour les trois prochaines années, le ministre de la Santé Gaétan Barrette n’a ni les moyens ni le luxe de priver les citoyens d’un accès aux cliniques privées qui réclament depuis plus de dix ans que soit réglé de façon décente et transparente le financement de leurs activités (rf. Budget 2015-16, page A.31).

On rappellera en effet que, selon le Conference Board du Canada, les dépenses en santé ont crû, en moyenne, de 5,2% depuis 10 ans et que selon certains analystes, aucun redressement des finances publiques ne sera possible ni durable si l’on persiste à maintenir les structures, dogmes, pratiques en place et si l’on continue à plier l’échine devant les lobbies qui se soucient davantage de la « santé au public » que de la « santé du patient ».

View original post 482 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :